La souveraineté monétaire dans l’empire colonial français 1879-1939

La souveraineté monétaire dans l’Empire colonial français 1879-1939

Hugo CARLIER

Piastre pour l’Indochine, bons de caisses pour les Antilles et la Réunion, francs du Togo et du Cameroun sous mandat ou encore franc tunisien…
La diversité des pièces et de l’iconographie monétaire diffusées par la métropole dans son empire colonial sous la IIIe République interroge les caractéristiques de la souveraineté française dans les différents territoires.

Au cœur de l’État colonial, la monnaie révèle une relation politique, administrative et financière complexe et parfois conflictuelle entre Paris et les administrateurs coloniaux. Les acteurs institutionnels, ministères des Finances et des Colonies, gouverneurs coloniaux, Banque de France, banque coloniale et Monnaie de Paris discutent les contours d’une souveraineté française en construction dans un empire en extension. À travers de l’enjeu de la répartition des bénéfices qu’elle procure, la monnaie métallique dévoile la souveraineté métropolitaine, à laquelle se confronte celles des territoires protégés comme la Tunisie, où la souveraineté du Bey est préservée.

En empruntant à l’histoire économique et monétaire ainsi qu’à l’histoire de l’État et à l’histoire des empires coloniaux, mais aussi à la numismatique, cet ouvrage dessine des souverainetés aux frontières incertaines, négociées au sein de l’État.

Parution : 7 juin 2021
Genre : Histoire économique
16 €
299 pages, broché
Format : 14 X 21 cm
ISBN : 978-2-9566295-6-6